wpf41bb90b.png

Cascade de Magenta

à Lesponne (commune de Bagnères-de-B.)

Revenir à la page "Cascades du 65".

Juste après le hameau de Lesponne, vous garez votre voiture sur la droite, au lieu-dit « Prats de Bataille » pour une petite marche vers la cascade.

La cascade s’appelait autrefois cascade d’Aspi ou de La Truite. Mais vers 1860, on a construit un pont au-dessus de la chute d’eau qu’on a baptisé « Pont de Magenta », en hommage à la bataille de Magenta (1859) gagnée par l’armée de Napoléon III. De fil en aiguille, la cascade a fini par s’appeler cascade de Magenta. Ci-dessus la chute supérieure (août et avril).

C’est une belle cascade sur trois niveaux. Ici la chute intermédiaire, en août et en avril.

Toujours la chute intermédiaire, mais cette fois-ci en 1915 !

Revenir à la page "Cascades du 65".

La cascade et le pont de Magenta, le 8 juin 1922.

Deux autres cascades sont situées au-dessus de la cascade de Magenta, dans le bois du Cérétou. Voic l’une d’elles (merci à Mickaël pour cet envoi).

La chute inférieure. C’est le ruisseau du Cérétou de Hourc qui descend de la montagne.